Moana 986

Le défi sportif : La SAS 2022 - Les Sables Les Açores Les Sables
 
Née en 2006, la course a immédiatement su trouver ses lettres de noblesses parmi les coureurs et les partenaires.

L’épreuve permet aux novices comme aux vieux routards du circuit Mini de se confronter au départ des Sables d’Olonne chaque mois de juillet des années paires.
Habituellement course de catégorie A (comme la Mini Transat), la course Les Sables-Les Açores-Les Sables propose un véritable parcours hauturier, exigeant et particulièrement formateur pour tout marin qui souhaite s’élancer dans l’aventure d’une traversée de l’Atlantique.

Épreuve de dimension raisonnable et incontournable du Circuit Mini, Les Sables-Les Açores-Les Sables rassemble coureurs à temps complet et coureurs amateurs le temps d’un aller-retour vers l’archipel des Açores.
L’organisation même de la course permet une logistique allégée pouvant convenir à (presque) tous les budgets : même port de départ et d’arrivée, étape relativement rapide (moins de 10 jours), et des conditions estivales.

L'ancrage territorial : Wallis-et-Futuna

Né en métropole, d'une mère métropolitaine et d'un père futunien, j'ai toujours eu le souhait de faire vivre au travers de moi les deux cultures parentales que j'ai reçues. L'héritage ultramarin que j'ai reçu de mon père est un privilège, c'est pourquoi j'avais à coeur de construire ce projet sur cette base. 

Tout au long de mon aventure, des références à la culture polynésienne seront faites dans ma communication. D'ailleurs mon bateau s'appelle Moana qui veut dire Océan en futunien. Autre symbole fort, mon numéro de course : 986. Ce numéro est attribué par l'autorité qui gère le circuit Mini 6.50 ; la classe Mini. Chanceux, ce numéro, qui m'a été attribué de façon chronologique, est le 986... l'indicatif territorial de Wallis-et-Futuna.

Voilà comment est né Moana 986.

Coral Guardian : l'ambition environnementale
 
En tant qu'usager de la mer via mes navigations, je ne souhaite pas me restreindre à ce rôle mais plutôt être acteur. La volonté fondatrice était d'utiliser le projet afin de le mettre au service d'une cause environnementale, celle de la préservation des récifs coralliens.

En me rapprochant de l'association Coral Guardian - association basée à Paris oeuvrant pour la préservation des récifs coralliens et des communautés qui en dépendent - je souhaite également bénéficier de la puissance de cette dernière afin de construire ma démarche environnementale (construction d'un kit pédagogique, sensibilisation des navigateurs, des différents publics...).

Moana 986 c'est aussi la volonté d'Éviter de courir pour courir mais courir pour une cause, c'est Réduire la non-prise de conscience des enjeux environnementaux en participant aux missions de sensibilisation.